À Charleroi, les personnes atteintes d’un cancer ont leur propre ‘Maison’

En 2014, la Belgique totalisait 67.820 nouveaux diagnostics de cancer. Un homme sur trois et une femme sur quatre seront confrontés à un diagnostic de cancer avant leur 75e anniversaire. La Maison Mieux-Être répond à une importante demande des patients du service d’oncologie-hématologie du Grand Hôpital de Charleroi (GHdC), qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement parallèle aux traitements prodigués en milieu hospitalier.

Les patients qui le désirent se retrouvent dans ce lieu chaleureux, situé en dehors de l’hôpital, pour rompre avec l’isolement, le stress et les difficultés souvent induits par la maladie. Ils peuvent s’y rendre pour boire une simple tasse de café, prendre du temps pour eux ou participer à des activités basées sur la médecine intégrative. En complément des soins traditionnels, cette médecine vise une prise en charge de l’individu dans sa globalité, sa complexité et sa fragilité. Des séances de remise en forme douce (yoga, marche nordique, etc.), de méditation pleine conscience (MBSR), de sophrologie, des ateliers culinaires et toute une gamme de soins esthétiques pour se réapproprier son corps y sont par exemple proposés.

Ce type d’initiative, en pleine émergence en Wallonie, s’inscrit dans une nouvelle forme de prise en charge de la maladie. À Charleroi, la Maison Mieux-Être a ouvert ses portes en octobre 2016 et perdurera aussi longtemps qu’un patient aura besoin d’elle.