Smart Award Nominee

Butterfly Smart City App: favorisons l’économie locale

Saviez-vous que nous dépensons 70% de notre argent et de notre temps dans notre quartier? La Butterfly Smart City App englobe 40 fonctions qui favorisent le circuit court et l'économie locale. Elle est d'ailleurs gratuite pour les villes qui en font la demande et pour ses citoyens.

Il existe beaucoup d’applications simples qui répondent à un besoin unique: transport, événementiel, emploi, contrôle de sécurité, etc. La Butterfly Smart City App intègre pas moins de 40 fonctions sur une plateforme unique. Nous passons 70% de notre temps dans notre quartier où nous dépensons 70% de nos revenus. «La Butterfly Smart City App veut développer le circuit court et l’entraide durable entre habitants», s’enthousiasme Willy Danenberg, VP Business development chez PayServices, à l’origine de cette application révolutionnaire.

«L’appli est gratuite pour les villes qui adhèrent au projet et pour leurs habitants. Elles rejoignent gratuitement un réseau grandissant avec déjà plus de 45 villes dans le monde qui, de par leur participation, ont obtenu la licence « Powered by PayServices/Butterfly ». Une façon d’inciter les villes à adhérer à notre système et partager les bonnes idées entre villes intelligentes et adhérentes. Nous offrons les mêmes fonctionnalités que les géants de la publicité et de la vente en ligne avec le côté durable et local en plus.»

L’application qui sauve des vies

La Butterfly Smart City App offre la possibilité de payer dans la plupart des monnaies existantes. «Chaque ville a son économie propre. Or, tous les types de monnaie sont intégrés dans l’application: les FIAT comme l’euro et les dollars, les crypto-monnaies comme les Bitcoins, etc. Sans oublier les monnaies complémentaires et locales tel que les Bristol Pounds ou encore les points de fidélité. La Butterfly Smart City App fait la conversion entre ces valeurs.

Nous dépensons 70% de nos revenus dans notre quartier
Willy Danenberg, VP Business Development chez PayServices

Pour cet expert du numérique depuis plus de 30 ans, créer une société plus juste est possible. La Butterfly Smart City App y contribue. L’application possède ainsi une fonction permettant de sauver des vies. «Si un attentat se produit, des personnes volontaires sont prévenues par géolocalisation et peuvent secourir les victimes. Nous aimerions que davantage de villes comprennent l’importance d’une telle fonctionnalité. Dans beaucoup de villes, les plans d’urgence n’existent encore qu’en version papier, il faut que cela change. Notre App peut être connectée aussi aux centres d’appels d’urgence de la ville et au personnel sur le terrain pour une intervention quasi immédiate. Nous fournissons gratuitement le back office Open Source également et gratuitement pour les polices communales et les centres des services d’urgences…»

L’importance de l’open data

L’open data joue un rôle déterminant dans le développement de l’application. «Nous devons éduquer les institutions quant à l’utilisation de l’open data. Les administrations se focalisent souvent sur leurs problèmes techniques au détriment des données vraiment utiles par le public et qui doivent être disponibles en temps réel via des API (Application Programming Interface). L’open data présente un autre avantage: les villes peuvent échanger leurs bonnes pratiques et profiter de l’expérience des voisins. C’est très enrichissant.»

Il y a quelques mois, les utilisateurs d’internet se sont majoritairement connectés au web via leurs smartphone. «D’ici quelques années, quasi tout se fera certainement via un smartphone. Nous sommes persuadés que notre application contribuera à rendre nos villes plus smart. Développée pendant trois ans et demi, la Butterfly Smart City App existe actuellement en version bêta dans 45 villes, dont Bruxelles, et en 28 langues.»