Notre commune compte un peu moins de 10.000 habitants. Développer nous-mêmes une plateforme étendue nous coûterait trop cher. « Wallonie en Poche » nous économise beaucoup de travail

Mathieu Bihet
Echevin au Numérique à la commune de Neupré

Communication et cohésion
dans une seule application urbaine intelligente

Dans un monde qui se numérise à un rythme effréné, les administrations locales ne restent pas les bras croisés. Grâce aux applications urbaines intelligentes « Wallonie en Poche » et « Hoplr », les communes belges communiquent mieux et plus rapidement, facilitent la vie de leurs habitants et les rapprochent. Une évolution tournée vers l’avenir à laquelle Belfius apporte résolument son concours.

Avec la numérisation, les villes et communes ont plus que jamais besoin de communiquer efficacement et sans délai, et de développer des communautés soudées (en ligne). «Les communes belges œuvrent à une mobilité intelligente, un meilleur climat et un environnement de vie sain», observe Philippe Dedobbeleer, Business Development Manager chez Belfius. «Elles veulent également communiquer aisément sur ces questions, nouer le dialogue avec le citoyen. C’est ainsi que sont nées deux applications: « Wallonie en Poche » et « Hoplr » côté flamand. Ce sont des initiatives dans lesquelles nous croyons et investissons. En outre, nous développons nous-même des outils à intégrer dans ces applications urbaines intelligentes. Notamment, nous mettrons bientôt à disposition un outil de simulation qui fournira aux citoyens une image très claire du budget de leur commune.»

Wallonie en Poche: toutes les informations du quartier à un seul endroit

L’application « Wallonie en Poche » met en relation les communes du sud du pays et leurs habitants. Les utilisateurs y trouvent toutes les informations utiles concernant leur quartier, à tout moment et où qu’ils se trouvent. «C’est l’outil idéal pour les petites communes rurales», estime Mathieu Bihet, Echevin au Développement territorial et rural, aux Affaires économiques et au Numérique à Neupré. «Notre commune compte un peu moins de 10.000 habitants. Développer nous-mêmes une plateforme étendue nous coûterait trop cher. « Wallonie en Poche » nous économise beaucoup de travail, tout en nous offrant la possibilité de dépasser nos frontières. C’est surtout pratique pour les personnes qui travaillent dans une ville ou une commune voisine.»

Des parkings au calendrier de ramassage des poubelles

« « Wallonie en Poche » est très conviviale», prolonge Mathieu Bihet. «Vous téléchargez l’application, vous saisissez votre code postal et une foule de données s’affichent immédiatement à l’écran. Via les mentions « J’aime » et « Je n’aime pas », vous précisez les informations qui vous intéressent ou non. Vous pouvez rechercher le parking le plus proche, consulter les temps de parcours en transport en commun, accéder au calendrier des collectes de déchets de la commune, et bien d’autres choses encore.»

Enthousiasme partagé

Neupré a adopté l’application depuis six mois. Lors du lancement, un ménage sur dix s’y est immédiatement inscrit. La grande majorité des utilisateurs sont très enthousiastes: «Le calendrier des collectes de déchets est particulièrement apprécié. Les habitants reçoivent un message lorsque les déchets sont ramassés à un autre moment.» Les réactions sont tout aussi positives au sein de l’administration communale: «Grâce au partage d’informations sur la commune, nous pouvons toucher rapidement nos concitoyens, ce qui n’est pas toujours possible avec d’autres canaux.»

« Hoplr » rapproche nos concitoyens et nous permet de communiquer de manière très ciblée avec les différents quartiers
Seppe Van Bogaert, collaborateur du département Communication à Saint-Nicolas

Apprenez à connaître votre quartier avec « Hoplr »

Rapprocher les gens est aussi l’ambition de « Hoplr », souligne Jennick Scheerlinck, cofondateur de « Hoplr »: «Sur internet, nous sommes amis avec des gens du monde entier, mais nous ne connaissons pas nos propres voisins. C’est ce que nous voulons changer avec « Hoplr ».»

Communauté sécurisée

Votre chat disparaît? Vous avez besoin d’une échelle de toute urgence? Vous cherchez quelqu’un pour vous accompagner dans vos joggings? Via « Hoplr », vous pouvez dialoguer avec vos voisins en temps réel à tout moment de la journée. «Nous commençons par délimiter les quartiers en collaboration avec la ville ou la commune», détaille Jennick Scheerlinck. «Ensuite, nous envoyons aux habitants de chaque quartier des invitations munies d’un code qui leur donnera accès à une communauté fermée. L’application est gratuite et sans publicité.»

Grand succès à Saint-Nicolas

À Saint-Nicolas, environ 20% de la population est connectée à « Hoplr ». Seppe Van Bogaert, collaborateur du département Communication de la ville, y voit de nombreux avantages: «« Hoplr » rapproche nos concitoyens et nous permet de communiquer de manière très ciblée avec les différents quartiers. Nos habitants apprécient cette communication personnelle et se montrent respectueux les uns des autres. Dans les groupes Facebook, on a tendance à poster plus facilement des réactions destinées à choquer. Ce n’est pas le cas sur « Hoplr », car le fait d’habiter le même quartier vous rend moins anonyme.»

Grands projets

« Hoplr » se développe rapidement. Le nombre de ses utilisateurs ne cesse de croître: «Depuis 2014, quelque 200.000 utilisateurs de « Hoplr » sont actifs chaque semaine dans un millier de quartiers», chiffre Jennick Scheerlinck. «Grâce à l’investissement de Belfius, nous nous tournons à présent vers l’ensemble du Benelux.»