Eeklo

10 millions de m³ de gaz naturel économisés via un réseau de chaleur

Pour réduire ses émissions de CO2 de 40% d’ici à 2030, la ville d’Eeklo a signé en janvier 2018 un accord de concession pour la construction et l’exploitation d’un réseau de chaleur. Dans quelques années, la chaleur résiduelle de la centrale d’incinération de déchets de l’IVM pourra ainsi être utilisée pour chauffer des zones résidentielles et des bâtiments à Eeklo. Concrètement, cela représentera chaque année l’équivalent de 10 millions de m³ de gaz naturel.

Aujourd’hui, les réseaux de chaleur flamands sont principalement liés à des projets. L’ouverture du domaine public sous des conditions juridiques concrètes pour l’aménagement d’un réseau de chaleur dans la ville peut constituer un levier important pour la mise en œuvre de tels réseaux en Flandre. L’une des particularités de ce projet est la possibilité laissée aux citoyens de devenir copropriétaires du réseau de chaleur.

Eeklo est un pionnier en matière d’énergies renouvelables. Des éoliennes sont érigées sur le territoire de la ville depuis 1999. L’administration communale utilise à présent les principes de ces projets éoliens initiaux pour le déploiement de nouveaux plans de transition vers la neutralité énergétique. L’aménagement du réseau de chaleur s’inscrira entièrement dans ce plan.

Découvrez les laureats