Des manchons d’isolation neutres en CO2

NMC

Des manchons d’isolation neutres en CO2

Les manchons d'isolation pour tuyaux de chauffage en mousse de polyéthylène sont souvent fabriqués à partir de pétrole. La société NMC a créé une mousse tout aussi performante avec du polyéthylène à base de canne à sucre. Le bilan? Deux mille tonnes de CO2 en moins par an.

«Deux mille tonnes de CO2 économisées par an, c’est l’équivalent des émissions annuelles de 500 voitures[1]», explique Muriel Jaspart, de NMC. La société située à Eynatten, dans la province de Liège, produit notamment des manchons d’isolation en polyéthylène utilisés pour améliorer l’efficacité énergétique des installations de chauffage.

«Dans ce marché traditionnel et compétitif, nous voulions nous différencier de façon positive en remplaçant le polyéthylène à base de pétrole», précise la responsable du projet NMC Naturefoam. «Notre équipe R&D a travaillé pendant 2 ans sur le développement d’une mousse à partir de matières premières renouvelables.» Cette mousse est composée de biopolyéthylène, mélangé à d’autres additifs puis extrudé pour former le manchon isolant.

Effet neutre en émissions de CO2

«Nous avons calculé le bilan carbone pendant la croissance de la canne à sucre et jusqu’à la sortie d’usine des produits finis», reprend Muriel Jaspart. «Les déclarations environnementales, certifiées par un institut allemand spécialisé, confirment l’effet neutre en émissions de CO2; cela s’explique principalement par l’effet positif lors de la croissance de la canne à sucre. Les valeurs techniques telles que la résistance au feu et la conductivité thermique restent identiques. En sept mois, nous avons converti nos gammes de manchons d’isolation CLIMAFLEX, en changeant plus de 150 formulations.»

Les performances techniques sont égales à celles des autres mousses
Muriel Jaspart, Business Development Manager Insulation/DIY de NMC

L’écologie dans le coeur de la stratégie 

L’usine d’Eynatten fabrique en moyenne 25.000 m³ de ces mousses chaque année. «La transition a représenté un énorme travail dans de nombreux départements», assure Muriel Jaspart. «Le fait de travailler pour une cause aussi importante que le respect de l’environnement a suscité l’enthousiasme et la motivation de nos collaborateurs. La direction et le conseil d’administration ont soutenu le projet dès le début car il s’intègre dans la mission et la stratégie globale de l’entreprise, qui vise à apporter confort et protection à tous. Dans cet optique, NMC a également investi dans l’installation de 9.000 panneaux photovoltaïques et obtenu la certification ISO 14001. NMC Naturefoam est un pas important vers la protection du climat. Et la ferveur générée par ce projet est une force qui nous pousse à contribuer davantage à cette cause.»

 

1 roulant chacune 25.000 km en émettant 142 g/km de CO2 par véhicule.

Découvrez les laureats