Githo Nijlen

e-buddy, un système de détection des chutes associé à la domotique

Les élèves du Githo, l’institut communal d’enseignement technique et commercial de Nijlen, ont développé un système de détection de chute qui avertit automatiquement les services de secours et la famille des personnes âgées. Le dispositif inclut une domotique intelligente. Et bientôt, un robot assistera les patients.

Après une chute, les personnes âgées ou souffrant d’épilepsie restent parfois des heures sur le sol avant que les secours n’arrivent. L’e-buddy résout ce problème. Cette innovation s’articule autour de deux éléments: un capteur qui embarque une technologie IoT (internet des objets) et un système domotique étendu. Le patient porte le capteur autour du cou ou à la ceinture. En cas de chute, l’appareil contacte automatiquement une personne responsable ou les services de secours.

Des étudiants de divers degrés et de toutes les orientations ont travaillé au développement de l’e-buddy
Jan Van Weert, coordinateur du projet au Githo

Stayin’ Alive

«Un système domotique intelligent entre alors en action», détaille Jan Van Weert, professeur au Githo et coordinateur de l’e-buddy. «La porte d’entrée s’entrouvre afin que les services de secours puissent accéder à l’habitation. L’éclairage extérieur clignote pour indiquer une situation d’urgence. Et la victime ne prend pas froid, car le chauffage augmente automatiquement.»

Les prises des plaques de cuisson, des friteuses et des fers à repasser sont automatiquement coupées afin d’éviter toute situation dangereuse. Grâce aux caméras installées dans l’habitation, un membre de la famille peut suivre l’évolution de la situation à distance à l’aide de son smartphone. «Une enceinte audio joue automatiquement la chanson Stayin’ Alive des Bee Gees», ajoute Jan Van Weert. «D’une part à des fins ludiques, de l’autre parce que cette chanson a le rythme idéal pour une réanimation si la personne au sol a besoin d’un massage cardiaque.»

La chanson Stayin’ Alive des Bee Gees donne le rythme idéal pour un massage cardiaque
Jan Van Weert, coordinateur du projet au Githo

Par-delà les orientations

Le projet e-buddy est un tour de force à la fois technique et organisationnel. Depuis 2016, les élèves du Githo à Nijlen y collaborent par-delà les disciplines, les degrés et les orientations dans l’enseignement général, technique et professionnel. Les élèves de 2e année ont assuré la programmation de l’électronique Arduino, une plateforme open source sur laquelle ils ont développé un prototype du logiciel embarqué par le capteur IoT. Ceux de 4e année ont travaillé sur le programme et l’ont implémenté dans un prototype du robot qu’ils ont réalisé à l’aide d’une imprimante 3D. Ils ont également conçu le lien SMS. «Les étudiants de dernière année en sciences industrielles – les ingénieurs de demain – ont pris en charge la coordination et les simulations pour l’ensemble du projet. Ils l’ont fait avec les 7e année en installations électriques, qui ont fabriqué le système domotique.»

«Avant de nous lancer dans ce projet, nous avons discuté avec les exploitants de maisons de repos et de résidences-services. Nous avons également contacté des producteurs, car notre e-buddy est prêt pour être commercialisé, même s’il peut encore inclure des applications complémentaires. Dans une version suivante, nous intégrerons ainsi un robot EV3 de LEGO dans une résidence-services. Ce robot pourra mesurer le rythme cardiaque du patient et lui apporter des objets utiles, comme un téléphone ou une couverture isolante, par traçage GPS. Un tel concept total n’existe pas encore.»

 

Découvrez les laureats