Égouts intelligents: des compteurs et des capteurs contrôlent les égouts en temps réel

Aquafin

Égouts intelligents: des compteurs et des capteurs contrôlent les égouts en temps réel

La Flandre compte encore de nombreux systèmes d’égouttage mixtes qui provoquent des rejets d’eau polluée dans nos cours d’eau en cas de fortes précipitations. La compagnie d’épuration des eaux Aquafin a développé un système de gestion dynamique capable de réduire l’impact sur l’environnement.

Dans un système d’égouttage mixte, l’eau de pluie et les eaux usées des ménages sont évacuées ensemble, dans un seul égout, vers la station d’épuration. En cas de fortes précipitations, une telle infrastructure ne se remplit pas uniformément. C’est logique: généralement, il ne pleut pas autant partout, tandis que les capacités du système varient beaucoup elles aussi.

Un égout peut donc déborder à certains endroits critiques. Pour éviter l’inondation, des déversoirs entrent alors en action. Ces ouvertures dévient l’eau excédentaire vers les cours d’eau les plus proches. Or, même diluées à l’eau de pluie, ces eaux usées restent polluées. Leur rejet dans des cours d’eau et des fossés peut avoir un lourd impact sur l’environnement.

«En raison de la répartition inégale de l’eau dans le système d’égouttage, des déversements ont lieu alors que nous n’exploitons par exemple que deux tiers de la capacité de stockage ailleurs», souligne Geert Dirckx, Senior Project Manager R&D chez Aquafin. «Pour limiter les conséquences néfastes pour l’environnement, nous avons développé un système de gestion dynamique qui transforme nos simples égouts en infrastructure intelligente.»

Des capteurs intelligents coûtent jusqu’à 150 fois moins que d’autres solutions
Geert Dirckx, Senior Project Manager R&D d’Aquafin

Mesure et gestion permanentes

Plusieurs types de capteurs mesurent en permanence le niveau d’eau et le débit dans le système. Ces données sont envoyées sous forme numérique à une station centralisée où l’informatique calcule le taux de remplissage. À partir de ces informations, des structures de régulation comme des pompes et des vannes peuvent bloquer et dévier l’eau à des endroits stratégiques, en temps réel. Le tout sans la moindre intervention humaine.

«Ce système innovant est basé sur des algorithmes ingénieux qui gèrent en continu la structure de régulation et veillent à ce que le système d’égouttage se remplisse uniformément», précise Geert Dirckx. «En cas de besoin, ils activent des stations de pompage. Bien entendu, nous avons intégré des mécanismes de sécurité à différents niveaux et endroits.»

Les égouts intelligents d’Aquafin constituent une primeur dans notre pays. Cette solution coûte en moyenne 150 fois moins que l’aménagement d’un système séparé d’évacuation des eaux usées et des eaux de pluie, et environ 25 fois moins que la construction de bassins de stockage, un autre dispositif qui permet à Aquafin de stocker temporairement l’eau d’égouts mixtes dans un réservoir.

Découvrez les laureats