IVVO

L’IVVO chauffe à l’aide de déchets végétaux

À Ypres, l’intercommunale IVVO transforme les déchets biodégradables collectés dans 12 communes. Le biogaz produit via fermentation et post-compostage est transformé en électricité pour les bâtiments propres via des turbines au gaz (dont coût: 1 million d’euros).

L’IVVO essaie de fermer autant que possible le cycle d’utilisation et de réutilisation. L’eau froide des turbines au gaz maintient le processus de fermentation des déchets d’origine végétale à température constante. Une partie de la chaleur résiduelle libérée chauffe le bloc sanitaire des travailleurs de l’installation. Par ailleurs, le nouveau bâtiment administratif est entièrement chauffé avec la chaleur résiduelle des moteurs au gaz depuis le 1er décembre 2017.

Courant 2018, le reste de la chaleur résiduelle sera utilisé pour épurer les eaux usées du site de l’IVVO. Il s’agit d’un investissement de 350.000 euros. L’eau épurée servira ensuite d’eau de processus pour l’installation. L’IVVO réduira ainsi sa consommation d’eau de conduite.

Découvrez les laureats