Point de contact des jeunes et moins jeunes pour l’habitat, les services et les soins

Syndicus Plus

Point de contact des jeunes et moins jeunes pour l’habitat, les services et les soins

Les résidents et propriétaires de résidences ont souvent des demandes, besoins et doléances très variés. Syndicus Plus est un one-stop-shop, accessible par téléphone et via une app mobile, qui centralise les services pour toutes les catégories d’âge.

Syndicus Plus est une formule de Digitale Woonassistent (DWA), un secrétariat numérique spécialisé dans les résidences, les services et les soins. Cette solution innovante est utilisée à la fois dans de nouvelles résidences avec services et des complexes de «service flats» existants.

Depuis peu, de nombreux promoteurs immobiliers choisissent la formule Syndicus Plus pour leurs nouveaux projets. Ils cherchent des concepts d’habitat innovants et intelligents, avec des services sur demande. DWA répond à ce souhait.

Services personnalisés

«Les copropriétaires de nouveaux complexes résidentiels doivent nommer un syndic, qui gère les parties communes du bâtiment», précise Marc Driesen, directeur commercial de DWA. «La combinaison entre un syndic et Syndicus Plus crée un point de contact unique à même de répondre à toutes les questions et doléances des résidents pour l’ensemble du bâtiment, qu’il s’agisse des parties privatives ou communes.»

«Les résidents, leur famille et les propriétaires utilisent un seul numéro de téléphone – un aspect très pratique. Les collaborateurs du centre d’appel répondent à chaque demande au nom de la résidence, ce qui personnalise les contacts. En outre, Syndicus Plus est accessible en dehors des heures de bureau classiques. Cela constitue un plus par rapport aux syndics traditionnels.»

Les résidents peuvent s’appuyer sur un réseau de professionnels ou sur l’économie collaborative – locale, lorsque c’est possible
Marc Driesen, directeur commercial de Digitale Woonassistent

Numéro de téléphone et app mobile

Cerise sur le gâteau, l’app DWA, parfaitement adaptée à la résidence, permet à toutes les personnes concernées de poser leurs questions via leur smartphone et de suivre le traitement de leur demande en temps réel, à tout moment. «Nous avons opté pour un concept hybride: ceux qui ne sont pas familiers du digital peuvent simplement nous appeler par téléphone», prolonge Marc Driesen. «Nos services sont ainsi facilement accessibles aux résidents de tout âge.»

Réparations à prix doux

Syndicus Plus a été créé pour garantir un service optimal aux résidents, qui ne doivent plus chercher eux-mêmes un réparateur ou un plombier: ils peuvent s’appuyer sur un réseau de professionnels ou sur l’économie collaborative – locale, lorsque c’est possible. Il est essentiel que les interventions soient rapides, les frais de déplacement minimes et les prix corrects.

À terme, Syndicus Plus ambitionne de rendre ces réparations budgétairement neutres. «Nous comptons offrir à nos clients la possibilité de participer à des achats groupés, transparents et avantageux. L’argent économisé pourra compenser les frais fixes mensuels liés à nos services. Une donnée qui rend cette formule également intéressante pour les villes et les communes.»

Nous avons opté pour un concept hybride: ceux qui ne sont pas familiers du digital peuvent simplement nous appeler par téléphone
Marc Driesen, directeur commercial de Digitale Woonassistent

Services sur demande

«Par ailleurs, chaque résident peut utiliser les modules de services et de soins proposés par Syndicus Plus», poursuit Marc Driesen. «Certains sont moins souscrits: aide ménagère, repassage, soins à domicile, location de chaises roulantes… Ils sont cependant disponibles. Les seniors et les jeunes peuvent adresser leur demande à la même centrale. Et les membres de la famille peuvent surveiller les opérations à distance via l’app, et intervenir si nécessaire.»

Syndicus Plus est un pionnier dans son domaine, y compris sur le plan de la personnalisation. «Par ce concept, nous sommes les premiers à collecter des data personnalisées et intelligentes sur les résidences, les services et les soins», conclut Marc Driesen. «Des données cruciales pour l’amélioration de nos services.»

 

Découvrez les laureats