Une centrale d’achats smart pour 44 communes

Intercommunale IDELUX

Une centrale d’achats smart pour 44 communes

Rédiger les cahiers des charges, sélectionner les prestataires, passer les marchés: des procédures très chronophages. En les prenant à son compte, l'intercommunale IDELUX-AIVE permet aux communes d'adopter facilement et à moindres frais des solutions smart.

Dans la province de Luxembourg, les plus grandes communes rassemblent environ 30.000 habitants, les autres dépassant rarement 10.000 personnes. Or, pour des entités de taille réduite, il est difficile de mettre en œuvre des projets et solutions smart. Elles ont déjà de nombreuses missions à remplir et ne disposent pas toujours du personnel et des moyens nécessaires.

«L’enquête que nous avons menée à l’été 2017 a mis en évidence leurs besoins en matière de smart city», déclare Benoît Muller, chef de projets Smart City au sein de l’intercommunale IDELUX-AIVE. «Rédiger des cahiers des charges, passer des marchés et mutualiser les besoins à notre échelle est apparu comme une évidence, car nous avons l’expertise au sein de l’intercommunale. Aujourd’hui, nous proposons 10 solutions aux communes, allant du guichet dématérialisé pour commander des documents au paiement en ligne des prestations des écoles, en passant par la plateforme de participation citoyenne, le monitoring de la consommation énergétique, de la qualité de l’air, etc.»

Participation citoyenne, e-guichet, monitoring énergétique: autant de services smart city désormais disponibles
Benoît Muller, chef de projets Smart City au sein d’IDELUX-AIVE

Avantage supplémentaire: l’intercommunale favorise l’interopérabilité des solutions retenues pour les communes, ce qui ouvre des possibilités de coopération pour la suite, et en facilite la gestion et l’entretien. Les heures de travail pour créer la centrale d’achats ont été financées par l’intercommunale. Les prestations d’accompagnement dans la mise en œuvre des projets seront à la charge des communes.

Benoît Muller tient à préciser que, «pour chaque service, dans la mesure du possible, IDELUX-AIVE propose deux prestataires aux communes». Il s’agit d’accords-cadres, c’est-à-dire que les deux prestataires retenus pour chaque solution sont remis en concurrence pour chaque commande communale. Avant la première commande, la commune signe une convention avec l’intercommunale pour adhérer à la centrale. «Mais elle reste aussi parfaitement libre d’aller chercher un autre prestataire et de passer elle-même un marché!»

L’ampleur de l’engouement des communes de la province pour la centrale d’achats nous a agréablement surpris
Benoît Muller, chef de projets Smart City au sein d’IDELUX-AIVE

«Nous avons récemment organisé une réunion d’information autour du dispositif. Et l’engouement des communes nous a surpris. Sur les 44 que compte la province, 34 étaient représentées, dont 11 par leur bourgmestre. En tout, une centaine de personnes sont venues. Cela augure bien l’avenir, d’autant que notre centrale a été conçue de façon évolutive: elle s’adaptera, au fil du temps, aux nouveaux besoins des communes.»

Découvrez les laureats