Des caméras mobiles contre les nuisances et le vandalisme

La commune de Diepenbeek était confrontée à une myriade de nuisances et d’incivilités sur son territoire: troubles causés par les étudiants résidant en bordure du campus, vols dans les cimetières, déchets sauvages et actes de vandalisme, déjections canines sur les trottoirs, etc. Pour lutter contre ces phénomènes et accroître le sentiment de sécurité pendant les événements publics, la commune a acheté sept caméras mobiles ainsi que sept pylônes fixes et trois pylônes mobiles.

Depuis leur mise en service en août 2015, les caméras mobiles ont entraîné une baisse du vandalisme touchant les panneaux de signalisation routière et une réduction des dépôts sauvages, tout en ramenant le calme sur le campus. La technologie sous-tendant les caméras mobiles est innovante à double titre, avec une combinaison de batterie, de routeur, de caméra et de connexion wi-fi ou 4G, mais aussi la possibilité de recharger la batterie en raccordant la prise de courant à l’alimentation de l’éclairage urbain. Le projet, qui a coûté 90.000 euros, a été entièrement financé par l’administration communale.