Des séances de speed dating pour une plus grande efficacité énergétique

La haute école limbourgeoise PXL a résolument opté pour la durabilité. Pas seulement dans ses programmes, d’ailleurs, mais aussi dans la pratique. Elle contrôle ainsi en continu sa consommation d’électricité, de gaz et d’eau, et met ces données à la disposition de toute personne intéressée via un site public.

La haute école expérimente également des mesures d’économie d’énergie et des modèles de financement innovants. Elle a par exemple organisé le tout premier speed dating ESCO en Flandre, où plus de 160 participants de l’enseignement, de l’industrie, des pouvoirs publics et du conseil ont pu découvrir ce dispositif. Dans le modèle ESCO, une entreprise met en œuvre et finance des mesures d’économie d’énergie chez son client. Le propriétaire du bâtiment rembourse l’investissement avec les économies réalisées. PXL étudie les possibilités offertes par les contrats de ce type.

Enfin, des « quick scans » ont été menés pour l’éclairage, le chauffage, la ventilation, le refroidissement et l’enveloppe du bâtiment. Ils constitueront la base d’un programme d’investissement sur 15 à 20 ans destiné à rénover les bâtiments et les installations de PXL et à en accroître l’efficacité énergétique.