Les Smart Belgium Awards permettent d'identifier des champions et mettent en évidence des possibilités de création d'emplois

Olivier de Wasseige
administrateur délégué de l'Union wallonne des entreprises (UWE)

En concourant, les participants prennent conscience de leur potentiel

Une professionnalisation marquée des candidatures, des projets profondément originaux provenant d'entités aux profils extrêmement variés, des réponses concrètes à des problématiques d'aujourd'hui: autant de motifs de satisfaction pour le jury des Belfius « Smart » Belgium Awards 2018. Trois membres de ce jury reviennent sur cette belle aventure.

«Pour une commune comme pour une entreprise, devenir chaque année plus ‘smart’ est un cheminement permanent, puisque les technologies ne cessent de s’améliorer», relève Michèle Boverie, secrétaire générale de l’Union des villes et communes de Wallonie et membre du jury pour les communes. «C’est même une façon de rester à l’affût des opportunités technologiques, de mener une réflexion pour aller plus loin dans la qualité du service public rendu. Les Smart Belgium Awards participent à cette dynamique que j’observe depuis 25 ans: la professionnalisation des communes.» Les Belfius « Smart » Awards constituent une vitrine très importante pour la diffusion de bonnes pratiques et pour l’émulation entre pouvoirs locaux, ajoute-t-elle.

Les Belfius « Smart » Awards constituent une vitrine très importante pour la diffusion de bonnes pratiques et pour l’émulation entre pouvoirs locaux
Michèle Boverie, secrétaire générale de l'Union des villes et communes de Wallonie (UVCW)

Un diagnostic que partage Pedro Facon, directeur général des soins de santé au SPF Santé publique: «Nos sociétés font face à de nombreux défis: soins, mobilité, environnement, cohésion sociale, etc. Mais pour les relever, il existe un énorme potentiel d’approches innovantes utilisant la technologie. Belfius donne de la visibilité à ces initiatives. L’entreprise manifeste ainsi sa volonté de faire progresser la société dans son ensemble.» Pour Olivier de Wasseige, administrateur délégué de l’Union wallonne des entreprises, «les Belfius Smart Belgium Awards font connaître les produits et services innovants d’entités qui n’ont pas les moyens ou l’habitude de faire du marketing. Elles prennent conscience de leur potentiel. Cela permet d’identifier des champions et met en évidence des possibilités de création d’emplois.»

Cinq catégories

Comme chaque année, les Smart Belgium Awards comptent 5 catégories. Un Smart City Award pour les villes et communes de moins de 30.000 habitants et un autre pour les villes et communes de plus de 30.000 habitants. Un Smart Company Award pour les entreprises de moins de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, un autre pour les plus grandes entreprises. Les établissements de soins et d’enseignement composent la cinquième catégorie; ils concourent pour un Smart Care Award.

Pedro Facon souligne que les projets soumis proposent des pistes de solution aux défis de notre société dans les domaines des soins et de l’éducation: développement des soins à domicile, amélioration de ceux donnés en hôpital et en maison de repos, intégration des nouveaux arrivants, interculturalité dans les soins de santé mais aussi prévention du suicide, sécurité routière, prise en charge de la démence… «Ce qui m’a frappé dans les dossiers de candidature, c’est le foisonnement d’idées profondément originales: pas de ‘’me-too‘’, reprend Olivier de Wasseige. «Autre élément frappant: on ne distinguait pas de profil type. C’est-à-dire que nous avons reçu des candidatures d’entreprises récentes, anciennes, de start-up, avec également une diversité des profils des dirigeants et fondateurs.»

Et le «patron des patrons wallons» de conclure: «L’existence de compétitions comme les Belfius « Smart » Belgium Awards stimule tous les participants, leur permet de se mesurer les uns aux autres. In fine, cela tire tout le monde vers le haut.»