Equiwood valorise le fumier sur copeaux des centres équestres

Les centres équestres éprouvent de grandes difficultés à évacuer leur fumier sur copeaux. Contrairement au fumier à base de paille, qui constitue un excellent engrais, le fumier sur copeaux n’intéresse pas les agriculteurs, car le bois se désagrège trop lentement. Ces copeaux sont donc jetés. Aujourd’hui, Equiwood, société située à Louvain-la-Neuve, valorise les copeaux utilisés en les transformant en bûches de bois compressé. Ce combustible, alternative au bois de chauffage classique, est utilisable dans tous les appareils pouvant accueillir du bois de chauffage classique.

Le concept, qui existe en France, est une première en Belgique. Ceci dit, la chaîne de production d’Equiwood dans son ensemble est unique au monde. Les copeaux de bois des litières des équidés sont récupérés, séchés et compressés sous forme de bûche de 1,5 kilogramme, longues de 30 centimètres. Une partie de la matière première sert également de combustible pour une chaudière biomasse. Grâce à cette double utilisation des déchets, Equiwood est pratiquement autonome pour ce qui concerne l’apport de l’énergie nécessaire au séchage industriel des copeaux.

Le projet a été lancé en 2014. La chaîne, quant à elle, est opérationnelle depuis octobre 2016.