Smart Award Nominee

Hytchers, le transport de colis par des particuliers

Avec l'application mobile Hytchers, rentabilisez l'espace vide de votre voiture, non pas en faisant du covoiturage mais en transportant des colis se trouvant sur votre route. Un algorithme fait coïncider les trajets effectués par les particuliers à ceux des biens à livrer.

Nos habitudes de consommation évoluent, les ventes via l’e-commerce explosent. La livraison de colis suit naturellement cette progression. L’application mobile Hytchers a été imaginée par deux ingénieurs civils à l’issue de leur Master complémentaire à HEC Liège. Antoine Dessart est l’un d’eux. «Notre projet peut s’apparenter à du covoiturage. On rentabilise l’espace d’une voiture. Dans le cas de Hytchers, non pas avec des personnes mais avec des colis.» Le but? Réduire l’impact environnemental des livraisons grâce à une logistique collaborative, qui permet le transport de colis se trouvant sur le trajet d’automobilistes particuliers.

Comme pour le covoiturage, nous rentabilisons l’espace vide d’une voiture… avec des colis
Antoine Dessart, cofondateur de Hytchers
Comment cela fonctionne-t-il?

L’algorithme de Hytchers fait coïncider les trajets effectués par des particuliers à ceux des colis. «Il faut encoder son trajet dans l’application avant d’avoir une vue sur les points de retrait des colis. Vous êtes susceptible de faire un détour maximal de six minutes. En fonction de la distance parcourue, vous êtes payé en points de fidélité.» Cela permet de réinjecter directement ce «crédit» dans les stations-service du réseau Total qui acceptent ces points de fidélité et avec qui Hytchers a un partenariat. «Les stations se trouvent souvent à des points de convergence de flux de voitures. Beaucoup sont en bord d’autoroute, sur des axes stratégiques. Il y a donc une forte probabilité que des paquets se trouvent sur l’itinéraire des automobilistes. D’un point de vue sécuritaire, chaque personne qui utilise notre application est identifiée via son téléphone et une assurance couvre la valeur des colis.»

Focus sur l’e-commerce

Concrètement, les colis sont transportés de stations-service en stations-service jusqu’à la station finale, sélectionnée par le destinataire. Autre avantage par rapport à des transporteurs classiques, le colis ne passe pas par un centre de tri et avance en ligne droite depuis l’expéditeur vers le destinataire. La tarification au kilomètre fait sens par rapport au CO2 émis par la livraison et permet en outre de réduire les coûts d’expédition transfrontaliers. Envoyer un colis d’Anvers à Breda pollue moins que d’Anvers à Arlon, la livraison doit donc être meilleur marché. Or aujourd’hui chez la concurrence, elle coûte parfois près de quatre fois le prix!

Pour l’instant, Hytchers vise les e-commerces de moyenne taille ou qui cherchent à donner une dimension responsable à leurs expéditions. «Nous avons signé une dizaine de lettres d’intention dans des domaines allant du textile à la parapharmacie. Travailler avec des professionnels permet de faciliter par la suite une collaboration transparente et une bonne dynamique entre les deux parties.»

Le développement de l’application a débuté en octobre 2016. La version bêta est testée par 120 personnes depuis trois semaines. «Une centaine de livraisons et retraits ont déjà été effectués dans des stations Total.» À plus long terme, les fondateurs veulent faire de Hytchers le chaînon manquant entre les entreprises actives dans le transport « first mile » et « last mile ».