La réalité virtuelle pour mieux comprendre les patients souffrant de démence

Immerger les prestataires de soins et les proches aidants dans le monde des personnes souffrant de démence: tel est l’objectif du projet développé par le maison de repos et de soins O.L.V.-Beerse et  l’HIVSET (Institut supérieur des soins infirmiers Sainte-Élisabeth) à Turnhout, qui propose des formations (post-)secondaires pour les aides-soignants et les infirmiers, de la formation continuée et de l’accompagnement. Pour atteindre cet objectif, cet institut a réalisé quatre vidéos basées sur la réalité virtuelle.

À l’HIVSET, le groupe de travail Gériatrie et le laboratoire d’éthique des soins de santé deSpiegeling travaillent depuis des années sur des projets destinés à accroître l’empathie envers les patients. Les vidéos à 360° proposées dans le cadre de ce projet peuvent être visionnées à l’aide de lunettes de réalité virtuelle: l’image bouge lorsque vous tournez la tête. Chaque vidéo illustre un stade donné de la démence. Les prestataires de soins et les proches aidants peuvent ainsi se faire une idée plus authentique de ce que vivent les personnes souffrant de démence, et sont incités à fournir des soins encore meilleurs.

Aujourd’hui, l’HIVSET utilise les vidéos dans sa formation d’aide-soignant et d’infirmier. Mais l’objectif est de les employer également dans les formations dispensées dans les centres de soins et de logement et dans le cadre des soins à domicile. L’institut contribuera ainsi à augmenter la qualité des soins destinés au groupe croissant des personnes souffrant de démence.