La rénovation du cinéma Caméo redynamise le quartier des Carmes

Au cœur du quartier des Carmes, la blanche façade Art déco du cinéma Caméo est bien connue des Namurois. Acquis en 2005 par la Régie foncière de la Ville, le Caméo, érigé dans les années 30, avait fermé ses portes en juillet 2012 pour une rénovation complète. L’opération s’est terminée en mars 2016.

Menée à bien grâce à un budget de 8 millions d’euros entièrement financé par des fonds communaux, elle marque une étape importante de la redynamisation des Carmes, un quartier très central, proche de la gare et de l’Université. Elle a conservé le patrimoine Art déco en recourant aux technologies les plus modernes afin d’offrir confort, sécurité, salubrité, accessibilité, qualité acoustique et faibles coûts énergétiques, à tel point qu’en la matière, le nouveau Caméo répond à l’exigeante norme K30, notamment grâce à 256 m² de panneaux photovoltaïques, produisant 30.000 kWh par an et permettant d’économiser 12 tonnes de CO2 par an.

Son foyer, dont la surface a été triplée, forme un bel espace d’accueil, qui permet l’organisation de réceptions (festivals, événements). Le cinéma lui-même, confié à l’asbl liégeoise Les Grignoux, dispose de 738 places (dont 13 pour les personnes à mobilité réduite) réparties dans cinq salles de 60 à 356 places. De quoi conforter la réputation de Namur comme ville de cinéma, car le projet garantit durablement une belle activité cinématographique en cœur de ville, touchant un large public tout en maintenant des exigences qualitatives, culturelles et éducatives.