L’archétype même du projet de construction durable

Inauguré en 2015, l’Institut communal des métiers de la construction de Dilsen-Stokkem, dans le Limbourg, est la première école professionnelle flamande entièrement passive. Hiver comme été, il y règne un climat intérieur agréable avec une consommation minimale d’énergie, et ce, grâce à un équilibre bien pensé de pertes et gains thermiques. Le bâtiment est équipé de pompes à chaleur, de triple vitrage, de protection solaire, d’une épaisse couche isolante et de plusieurs échangeurs de chaleur qui assurent la récupération thermique.

L’école professionnelle forme ses élèves à la maçonnerie, à la transformation du bois, à la construction métallique et à la peinture. Pour ces futurs acteurs de la construction, le bâtiment passif est l’archétype d’un projet durable. La nouvelle école a coûté 7,5 millions d’euros.

La construction s’inscrit également dans le projet plus large de rénovation du centre-ville de Dilsen-Stokkem, dans lequel une attention particulière a été portée à la sécurité routière.