Le gaz naturel comprimé, une alternative aux carburants classiques

Le projet ENORA s’inscrit dans le domaine de la mobilité verte. Son objectif? Développer, implanter et exploiter en Belgique des stations de distribution de gaz naturel comprimé (CNG, pour ’ Compressed Natural Gas’) à destination du grand public. Le projet repose sur un partenariat entre G&V Energy Group, exploitant de stations-service, ENGIE Electrabel, fournisseur de gaz et d’électricité, et ELSA, filiale énergétique de l’intercommunale IDETA, qui joue le rôle d’investisseur public et de développeur territorial.

Concurrent des carburants classiques tels que l’essence et le diesel, le CNG est directement issu du réseau de gaz, celui-là même qui est utilisé pour cuisiner et se chauffer. Le gaz est mis sous pression avant d’être utilisé comme carburant. Cette technologie, qui existe depuis les années 30, a fait ses preuves et offre toutes les garanties en matière de sécurité. Outre ses qualités environnementales et sanitaires, le prix du CNG est plus stable et s’avère inférieur à celui des autres carburants. Opter pour le CNG, c’est donc faire le choix d’une mobilité économique, écologique et responsable.

Le réseau ENORA comprend actuellement 7 stations, à Bruges, Tournai, Nivelles, Zellik, Ollignies, Mouscron et Jemappes. Mont-sur-Marchienne et Soignies suivront en 2017. Une étude de faisabilité visant le développement de stations CNG dans la province de Luxembourg est également en cours.