Smart Award Nominee

Le médicament adéquat pour chaque patient

La distribution de médicaments est un processus délicat. Le prestataire de services logistiques H.Essers a développé un système parfaitement étanche qui trace les médicaments à chaque stade, de la réception par l’officine hospitalière jusqu’à sa délivrance au patient.

La sécurité joue un rôle crucial dans la distribution de médicaments. «Il est dès lors logique que le secteur soit très réglementé», souligne Jan Lampaert, Strategic Sales Manager Healthcare chez H.Essers/Hospital Logistics. «Des prescriptions et des mécanismes de contrôle stricts veillent à la production et à la distribution des médicaments. Parallèlement, le processus doit cependant conserver une efficacité suffisante.»

En collaboration avec l’Institut flamand pour la logistique, H.Essers a cartographié la distribution des médicaments dans 12 hôpitaux. Sa conclusion? Le processus de distribution et de production pourrait être plus efficace, mais aussi plus sûr. Trop souvent, la quantité de médicaments et le moment de livraison ne sont pas adaptés à la demande. «Il en résulte des stocks trop élevés, ce qui freine la rentabilité et dessert les processus hospitaliers», constate Jan Lampaert. «C’est pourquoi nous avons développé Ethilog.»

De la production au patient

Ethilog garantit la traçabilité des médicaments via un processus (semi-)automatisé dans les officines et les milieux hospitaliers. Et ce, depuis la production des médicaments jusqu’à leur délivrance au patient. La chaîne logistique, de l’entreprise pharmaceutique à la livraison au grossiste ou à l’officine hospitalière, était déjà traçable. Ethilog en constitue le chaînon manquant, puisqu’il couvre le trajet des médicaments de l’officine hospitalière au patient.

Ethilog met un terme à la fastidieuse distribution manuelle des médicaments tout en minimisant le risque d’erreur
Jan Lampaert, Strategic Sales Manager Healthcare chez H.Essers/Hospital Logistics

«Tous les médicaments sont répartis en doses unitaires, soit un emballage à usage unique, doté d’un numéro de série unique et d’un code GS1 QR (standard permettant de placer de nombreuses données sur une superficie réduite, NDLR) qui comprend des informations supplémentaires», explique Jan Lampaert. Le système Ethilog accompagne l’officine hospitalière dans le placement des doses unitaires dans des armoires de distribution pick-to-light, installées dans les différents départements de l’hôpital. «À l’aide de témoins lumineux, les infirmières savent quels médicaments elles doivent préparer et à quel moment pour chaque patient», prolonge Jan Lampaert. «L’infirmière qui extrait une médication de l’armoire de distribution doit d’abord s’identifier. Et chaque médicament qu’elle prend doit être scanné. Ainsi, Ethilog sait parfaitement où se trouve chaque médicament et à qui il est administré. Le risque d’erreur est donc minime.»

Sécurité

En 2016, c’est à l’hôpital général Delta de Roulers qu’est revenu l’honneur d’inaugurer le système. Cela s’est avéré un succès pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il est primordial que la traçabilité des médicaments serve la sécurité du patient. Ethilog a également réduit les allées et venues de médicaments entre l’officine et les divers services de l’hôpital. Il en a résulté une diminution de moitié du travail (superflu) dans l’officine hospitalière.

«Ethilog recherche un contrôle maximal», souligne Jan Lampaert. «Le système sait à tout moment qui a fourni tel ou tel médicament et à quel patient. Bientôt, l’armoire de distribution sera dotée d’un dispositif de sécurité supplémentaire: l’accès sera bloqué s’il s’avère que des médicaments prévus pour un patient sont inconciliables avec une autre médication ou en cas d’allergie. Des informations que nous tirons du dossier du patient.»