Les Smart Belgium Awards donnent un coup de fouet aux projets intelligents

La manière la plus intelligente de développer un projet «smart» est d’attirer l’attention du public adéquat. Les participants aux Smart Belgium Awards 2017 en sont convaincus. «Depuis notre participation, tout va très vite: nous sommes actuellement en discussion avec des partenaires potentiels dans la Silicon Valley», souligne Jacob Bossaer, CEO de la start-up gantoise BOSAQ.

Le moment qui a le plus marqué Jacob Bossaer lors des Smart Belgium Awards 2017 est sans conteste la journée du jury, au cours de laquelle il a présenté, devant un panel d’entrepreneurs expérimentés, un système d’épuration qui rend potable n’importe quel type d’eau: le SolarAQ.

«Thierry Geerts, CEO de Google Belgium, nous a carrément conseillé de partir à la conquête du monde! Et il tente à présent de nous mettre en contact avec des partenaires potentiels dans la Silicon Valley. Pour une start-up comme la nôtre, c’est une chance magnifique.»

Les Smart Belgium Awards ont également permis à BOSAQ de nouer de très nombreux contacts plus près de chez nous. «Ils nous ont ouvert de nombreuses portes, c’est vrai», poursuit Jacob Bossaer. «Ces contacts ne sont pas uniquement intéressants d’un point de vue commercial, d’ailleurs: ils ont également accéléré le développement de notre produit.»


Le fait qu’un acteur financier de l’envergure de Belfius soutienne cette campagne ne peut que renforcer la crédibilité de notre entreprise. Nos clients potentiels tendent ainsi à nous faire davantage confiance.
Jacob Bossaer, CEO de BOSAQ

«Le fait qu’un acteur financier de l’envergure de Belfius soutienne cette campagne ne peut que renforcer la crédibilité de notre entreprise. Nos clients potentiels tendent ainsi à nous faire davantage confiance.»

Inspiration pour de nouveaux projets

Les dossiers introduits dans le cadre des Smart Belgium Awards 2017 ne se distinguent pas seulement par l’innovation, mais aussi parce qu’ils sont souvent le fruit d’une collaboration inédite entre des entreprises issues de plusieurs secteurs. C’est le cas du projet de Xylowatt et du CHU de l’UCL Namur. Grâce à la technologie de Xylowatt, l’hôpital – et c’est une primeur mondiale – tire principalement son énergie de la biomasse.

«Nous sommes la première entreprise à collaborer avec un hôpital pour produire de manière renouvelable du gaz à même d’être utilisé dans une centrale de cogénération», souligne Geoffroy Corbisier, Business Development Manager chez Xylowatt. «Grâce aux Smart Belgium Awards, nous pouvons attirer l’attention sur ce projet particulier et inspirer d’autres acteurs.»

Une société meilleure

La campagne a aussi laissé de bons souvenirs à Courtrai. «Tout s’est parfaitement déroulé, depuis le dépôt de notre projet jusqu’à la couverture dont nous avons bénéficié dans les médias par la suite», apprécie Sebastien Lefebvre, directeur Achats et Technologie à la Ville de Courtrai.


Ce qui compte pour nous, c’est la possibilité de partager nos connaissances. Je suis convaincu que nous œuvrons ainsi à une société meilleure.
Sebastien Lefebvre, directeur Achats et Technologie à la Ville de Courtrai

La commune innove avec de l’éclairage circulaire pour la bibliothèque communale. «Nous n’achetons plus notre éclairage, nous le louons. Et l’entretien est compris dans le prix. De cette façon, nous avons accès en permanence au meilleur éclairage LED sur le marché, sans investissement propre.»

Les efforts déployés par Belfius pour placer de tels projets sous le feu des projecteurs ont particulièrement enthousiasmé Sebastien Lefebvre. «C’était notre principale motivation, que nous remportions un Award ou non. Ce qui compte pour nous, c’est la possibilité de partager nos connaissances. Je suis convaincu que nous œuvrons ainsi à une société meilleure.»

Investir dans l’efficacité énergétique

C’est également l’avis d’Éric Lecomte, Policy Officer à la Direction générale Énergie de la Commission européenne. «Les Smart Belgium Awards incitent les villes et communes à investir dans leur efficacité énergétique. Belfius constitue le maillon idéal entre ces projets et le soutien apporté aux pouvoirs locaux par la Banque européenne d’investissement.»

Les villes et communes sont de grands consommateurs d’énergie. Si l’Europe veut atteindre ses objectifs climatiques, il sera nécessaire de consentir d’importants investissements dans la gestion de l’énergie des pouvoirs locaux au cours des années à venir.
Éric Lecomte, Policy Officer à la Direction générale Énergie de la Commission européenne

Selon l’expert en énergie, il ne faut pas en sous-estimer l’importance. «Les villes et communes sont de grands consommateurs d’énergie. Si l’Europe veut atteindre ses objectifs climatiques, il sera nécessaire de consentir, au cours des années à venir, d’importants investissements dans la gestion de l’énergie des pouvoirs locaux.»

Vous souhaitez rester au courant de notre actualité «smart»? Continuez à nous suivre sur belfius.be/smartbelgium et via twitter @Smart_Belgium. Pour de plus amples informations sur Smart Belgium, contactez-nous à SmartBelgium@belfius.be