Nous sommes aujourd'hui dans un nouveau type de modèle économique où la performance énergétique et le confort sont plus importants que les moyens mis en place

Erika Honnay
directrice de RenoWatt

Liège, la rénovation énergétique au service des pouvoirs locaux

Réaliser des économies d'énergie est une priorité pour tous, y compris pour les pouvoirs locaux. Le guichet unique RenoWatt aide les communes à réduire leur empreinte carbone et à repenser leur consommation d'énergie.

En 2014, le GRE-Liège (Groupe de redéploiement économique) lance le projet RenoWatt pour les villes voulant réduire leur empreinte carbone et améliorer leur consommation d’énergie. Neuf communes (Liège, Verviers, Seraing, Herstal, Oupeye, Bassenge, Herve, Dison et Trois-Ponts) ont rejoint le programme, tout comme la Province, Liege Airport et le Centre hospitalier régional de Huy.

Erika Honnay, directrice du projet: «Avant, en matière d’économie d’énergie, les pouvoirs locaux réalisaient des travaux ponctuels au prorata des moyens ou des urgences. Aujourd’hui, le défi énergétique est tel que tout le monde doit changer sa façon de consommer! Notre guichet unique aide les entités participantes à identifier les bâtiments énergivores, à financer le programme d’investissements, et prend en charge toute la procédure des marchés publics. Les autorités s’engagent à travailler selon quatre pools de bâtiments (écoles, hôpitaux, bâtiments divers et bâtiments sportifs) et à signer un contrat de performance énergétique (CPE) sur quinze ans.»

40millions

Renowatt a prévu pour plus de 40 millions d’euros de travaux en vue d’améliorer la consommation d’énergie. Les travaux débuteront dans le courant de 2017.

Un nouveau type de modèle économique

«Nous sommes ici dans un marché de services et non plus de travaux», précise Erika Honnay. «Les CPE sont signés entre les communes et l’ESCO (Energy Service Company), un consortium d’entreprises privées qui s’occupe de l’ensemble des prestations, de la conception à la réalisation. Le taux de diminution de la consommation d’énergie est défini sur chaque CPE. S’il n’est pas atteint, l’ESCO risque une amende. S’il y a surperformance, il y a bonus. Atteindre son objectif est l’ultime preuve que le CPE a été respecté. Pour cela, il faut travailler dans le même sens. Nous sommes aujourd’hui dans un nouveau type de modèle économique où la performance énergétique et le confort sont plus importants que les moyens mis en place.»

Financement belge et européen

RenoWatt a reçu un appui de 2,2 millions d’euros de l’UE. «Cela nous a permis d’analyser une multitude de projets avec, pour conséquence, des travaux qui vont être réalisés dans plusieurs projets pour un montant total de 40 millions d’euros minimum et qui débuteront dans le courant de 2017.

Financés, entre autres, par Belfius, dans le cadre de Smart Cities, les premiers travaux viseront les écoles publiques. Autre point intéressant, Belfius et la BEI ont intégré RenoWatt comme label dans Smart Cities, ce qui simplifie l’administration pour chaque dossier. C’est une excellente initiative.»

RenoWatt tente de convaincre d’autres provinces et communes. Idea et Igretec ont fait part de leur intérêt pour apporter le même type d’accompagnement à leurs communes.