Pourquoi ne pas développer un casque audio associé à un smartphone et qui explique littéralement la ville, grâce à un GPS et à la quantité croissante de données disponibles dans tous les grands centres urbains?

Microsoft ouvre la ville aux malvoyants

Imaginez un environnement urbain intelligent où feux de circulation, bancs publics et données locales puisées dans le cloud vous livrent toutes les informations sur le quartier où vous vous trouvez, quel qu’il soit et à tout moment. Fantastique pour les touristes… et révolutionnaire pour les aveugles et les malvoyants.

L’idée est née voici quelques années dans l’esprit d’un travailleur malvoyant de Microsoft: associer un casque audio et un smartphone pour expliquer littéralement la ville, grâce à un GPS et à la quantité croissante de données disponibles dans tous les grands centres urbains? Le géant technologique américain a apprécié la suggestion et a décidé de lancer un projet de recherche avec l’ONG britannique Guide Dogs. Aujourd’hui, le système se trouve en phase expérimentale. Chez Microsoft, on affirme que ses possibilités d’application sont infinies.

«Nous sommes en discussion avec des villes et d’autres partenaires qui veulent s’engager avec nous pour affiner encore la technologie que nous avons développée», indique Jarnail Chudge, à la tête du programme Leading the Cities Unlocked de Microsoft.

«Outre les administrations communales, il peut s’agir de grandes chaînes de magasins, d’entreprises de transports publics, de gestionnaires d’infrastructures… Nous collaborons également avec des organisations de malvoyants, dont l’expertise et la compréhension de la problématique nous aident à améliorer la technologie et à l’adapter aux besoins de groupes-cibles spécifiques. Les villes ont évolué sous l’influence d’une foule d’acteurs, services et entreprises qui disposent tous de leurs propres données, souvent caractéristiques et très pertinentes. Plus nous pouvons regrouper ces données, plus le système gagnera en efficacité.»

Le projet se trouve désormais dans une phase de recherche très avancée. Si Jarnail Chudge se refuse à fixer un calendrier précis, nous pouvons selon lui attendre des annonces plus concrètes «dans un futur proche».

Feux de circulation

Le système de Microsoft se base sur les signaux émis le «mobilier urbain», comme les feux de circulation, les bancs publics ou encore les vitrines des magasins. Ces signaux fournissent instantanément des informations détaillées sur l’environnement dans lequel on se trouve: l’emplacement des trottoirs, la présence de rues latérales et de passages pour piétons, les feux de circulation, etc.

À terme, d’autres données s’y ajouteront, fournies par la ville intelligente via le cloud et des réseaux Wi-Fi locaux. Toutes ces informations seront transmises vers un téléphone Windows qui, grâce à un système de navigation, connaîtra la localisation exacte de son propriétaire et utilisera immédiatement les renseignements pertinents pour la navigation.

«Nous avons également équipé le casque de capteurs qui nous permettent, en tant que gestionnaire, d’estimer la direction dans laquelle vous vous déplacez. En fonction de votre emplacement exact et des mouvements que vous accomplissez, le système adapte les informations que vous recevez. Selon le groupe-cible, il pourra s’agir de la présence de trottoirs, d’obstacles ou de panneaux de signalisation, mais aussi de monuments importants, d’immeubles particuliers, d’une gare ou d’un café sympa à proximité. Quand vous vous retournez et revenez sur vos pas, un point d’intérêt ne se trouve plus à 100 mètres devant vous mais à 130 mètres derrière. Cette information doit également être traitée immédiatement et transmise via le casque.»

Plusieurs malvoyants ont déjà pu tester le système, et leur réaction était particulièrement enthousiaste. «Pour un aveugle ou un malvoyant, chaque pas – au sens propre – en dehors de l’environnement familier constitue un défi», observe Jenny Cook (Guide Dogs). «Un grand nombre de ces personnes osent à peine sortir de chez elles. Visiter une ville inconnue relève de l’utopie. Mais cette technologie pourrait vraiment changer la donne.»

Il est évident que cette technologie recèle un énorme potentiel. Ceci dit, dans la mesure où les aveugles et les malvoyants constituent un public trop limité sur le plan commercial, Microsoft mise aussi sur d’autres applications et groupes-cibles dans cet environnement urbain intelligent. Le tourisme est une option évidente.