Moins de camions, d’embouteillages et d’émissions de CO2

André Celis, un marchand de matériaux de construction basé à Lubbeek, observait depuis des années l’engorgement croissant des routes belges. Il devenait peu à peu impossible de faire confiance aux transports sur route.

En 2011, la société a décidé de se tourner vers la navigation intérieure. Avec succès: d’importants volumes de matériaux de construction emballés arrivent aujourd’hui par ces voies à Louvain, à proximité du site principal de l’entreprise. De cette manière, André Celis a amélioré sa planification logistique et obtenu davantage de garanties que les matériaux seront livrés à temps.

Les avantages sociaux ne sont pas non plus à sous-estimer. André Celis traite chaque année plus de 24.000 palettes par navigation intérieure. Cela représente quelque 1.200 camions de moins sur les routes belges par an. Donc une diminution du nombre d’embouteillages et du risque d’accident. Last but not least, la navigation intérieure s’avère beaucoup plus respectueuse de l’environnement.