Des boues séchées grâce à deux énergies renouvelables

IDEA

Des boues séchées grâce à deux énergies renouvelables

 

IDEA, l’Intercommunale de développement économique et d’aménagement du Cœur du Hainaut, développe depuis 10 ans, en partenariat avec la SPGE (Société publique de gestion de l’eau), un projet unique et innovant permettant de sécher, à faible coût énergétique, les 16.000 tonnes de boues issues de l’exploitation de ses stations d’épuration.

L’originalité de la technique, opérationnalisée en juillet 2017,tient dans l’utilisation combinée de deux énergies renouvelables: la géothermie et le solaire (soit zéro émission de CO2). Les granulés secs de boues ainsi récupérés seront, dans un premier temps, valorisés en agriculture. Dans les prochaines années, un outil de production de chaleur et d’électricité (cogénération) à partir de ces granulés pourrait être finalisé. La station d’épuration de Wasmuël serait alors largement autonome sur le plan énergétique. Une dernière phase consisterait à utiliser l’énergie dans un cercle vertueux, les boues générant par gazéification la chaleur nécessaire pour les sécher.

Parmi les bénéfices apportés par le projet, citons notamment le désengorgement des routes de la région (réduction de 75% des transports de boues par camion) et, partant, un impact positif sur la qualité de l’air. Le financement a été assuré par la SPGE à hauteur de 5 millions d’euros.