Des sacs compostables rendent le plastique superflu

The Compost Bag Company

Des sacs compostables rendent le plastique superflu

Il aura fallu deux ans et demi d’investissements intenses en R&D, mais le résultat est à la hauteur: The Compost Bag Company (TCBC) produit désormais des sacs 100% compostables à partir d’huile de cardon, de pulpe de betterave sucrière et de farine de maïs.

Les sacs compostables sont une alternative respectueuse de l’environnement aux sacs en plastique ultrafins utilisés dans les supermarchés pour emballer les fruits et légumes. Ces derniers sont déjà interdits en Wallonie et à Bruxelles, mais aussi en France et en Italie. Pour TCBC, c’est un marché important. L’an dernier, l’entreprise a produit 65 millions de sacs compostables.

«Nous voulons durabiliser l’ensemble de la chaîne, des détaillants au tas de compost», explique Edwin Ingelaere, vice-president Sales & Marketing. «Nous commençons avec le matériel d’emballage dans les supermarchés. Et fabriquons des sacs de fruits et légumes à leur intention à Herent.»

Nos sacs-poubelle se transformeront en compost pour des légumes et des plantes
Edwin Ingelaere, vice-president Sales & Marketing de The Compost Bag Company

Nouveaux aliments pour les légumes et les plantes

Le consommateur peut réutiliser ces sacs pour trier ses déchets GFT dans la cuisine. Le matériau biodégradable ne se retrouve donc pas avec les déchets résiduels. «Pour effectuer un tri hygiénique, nous avons développé la poubelle pour cuisine Ventimax», prolonge Edwin Ingelaere. «Celle-ci apporte une bonne ventilation du déchet trié, sans laisser la moindre chance aux petites odeurs, aux mouches et aux moisissures de proliférer. Les sacs sont fabriqués de manière à laisser passer la vapeur d’eau. Les déchets organiques peuvent ainsi légèrement sécher, ce qui réduit notablement le risque d’odeurs et de pourriture. Les sacs-poubelle pleins peuvent sans problème être déposés dans le bac GFT ou sur le tas de compost, où ils se transformeront en compost pour les légumes et les plantes. Nous bouclons ainsi la boucle.»

Durabilité

L’Europe demande à la grande distribution de distribuer moins de sacs en plastique à usage unique. Les sacs compostables de TCBC contribuent à respecter cette directive. «Les sacs en plastique sont très nocifs pour l’environnement», indique Edwin Ingelaere. «Pensez à la “soupe de plastique” ou à la ceinture de plastique qui dérive dans nos mers et nos océans. La production de sacs en papier exige à la fois beaucoup d’énergie et beaucoup d’eau.»

Pour The Compost Bag Company, toutes les pièces du puzzle s’emboîtent. Le prochain défi consiste à convaincre tous les maillons de la chaîne du détaillant au tas de compost. L’entreprise estime disposer de bons arguments. «Les détaillants qui utilisent nos sacs montrent qu’ils attachent de l’importance à la durabilité. Le consommateur n’y est pas insensible – pensez à la discussion sur les microplastiques dans l’environnement. Ces petits fragments de plastique pénètrent littéralement jusque dans les fibres de nos aliments. Les intercommunales et les administrations locales peuvent également mettre en valeur leur politique environnementale en donnant la priorité à cette forme d’économie écologique.» Une situation win-win donc!

Découvrez les laureats