Digital Wallonia fédère les initiatives Smart

AdN (Agence du Numérique)

Digital Wallonia fédère les initiatives Smart

Si chaque acteur développe sa propre solution «smart» tout seul dans son coin, cela peut mener à un gaspillage de moyens et d'énergie. La plateforme Digital Wallonia fédère les initiatives intelligentes et structure un véritable écosystème.

«Sans vision globale, nous ne pouvons pas construire ensemble la «SmartWallonie» de demain!», s’enthousiasme Isabelle Rawart, Smart Territory Advisor à l’Agence du Numérique (AdN) wallonne. «Nous voulons écouter tous les acteurs – de l’offre comme de la demande – et développer une politique «DigitalWallonia#SmartRegion» de lutte contre la dispersion «en silos» des multiples initiatives.»

Ecosystème = source de profit

«Cette stratégie nous permettra de mener plus de projets de grande envergure et de jouer sur les économies d’échelle, au bénéfice de tous. Et ainsi d’amplifier à l’échelon régional l’impact socioéconomique et environnemental des projets développés au niveau local», poursuit Isabelle Rawart. La coordination est en effet essentielle, car la plupart des projets «smart» se trouvent à la croisée de plusieurs dimensions. Ainsi, la revitalisation d’un centre-ville impliquera les acteurs de la mobilité et de l’immobilier, mais aussi ceux du commerce, de la logistique, des parkings, etc.

Les communes peuvent désormais s’appuyer sur les expériences des autres villes wallonnes
Isabelle Rawart, Smart Territory Advisor à l’Agence du Numérique (AdN) wallonne

Charte et place de marché virtuelle

Pour encourager le développement d’un écosystème wallon de prestataires partenaires, l’AdN a mis en place deux outils principaux: une Charte «Wallonie dans ma poche» pour le développement d’apps mobiles, multi-services et ouvertes, et une place de marché virtuelle. «La meilleure façon de toucher le citoyen, c’est via son smartphone», explique Isabelle Rawart. «Les villes ont déterminé une liste de micro-services prioritaires à partir des données ouvertes disponibles. Cela a servi de socle à une feuille de route régionale détaillée dans la Charte, avec une porte d’entrée unique pour le citoyen: une application «Wallonie en poche». La Charte fédère les acteurs du marché qui adhèrent à ses principes d’ouverture et d’interopérabilité.»

Big data au service de la ville

Les données récupérées par les villes participent à une amélioration constante des services existants et contribuent à en développer de nouveaux.

Pour faciliter la rencontre de l’offre et de la demande, l’Agence a créé une place de marché virtuelle: la Marketplace Smart Region. Cet accélérateur de projets met en valeur les initiatives SmartCity de l’ensemble des villes wallonnes. On y trouve notamment 21 fiches de projets-types, mutualisables et réplicables, menés dans 10 communes du territoire. «Il s’agit de bonne gouvernance: l’outil est une vitrine pour les bonnes pratiques, outil grâce auquel les communes peuvent monter en compétence. On parvient à convaincre par l’exemple! L’ensemble du dispositif créé par l’AdN constitue le socle d’une action transformatrice durable, au service du citoyen, avec sa participation active», conclut Isabelle Rawart.