Rétablir le lien entre les entreprises, les consommateurs et les associations

Creo2

Rétablir le lien entre les entreprises, les consommateurs et les associations

Un des grands bouleversements dans le monde économique est la volonté des consommateurs à voir les entreprises plus impliquées sociétalement. Creo2 propose des solutions permettant aux entreprises et aux commerces de soutenir des associations, tout en impliquant leurs clients et leur personnel. Ce concept inédit, lancé par trois jeunes ingénieurs, augmente l'impact sociétal des entreprises, soutient des projets écologiques et sociaux et répond aux demandes des clients.

«Aujourd’hui, seuls 10% des fonds propres des associations proviennent d’entreprises», chiffre Maxime van Steenberghe, cofondateur de Creo2. «C’est peu, alors que plus de 90% des citoyens souhaitent que les entreprises s’investissent davantage dans les causes sociétales. C’est un manque à gagner général.» La raison tient au faible nombre d’outils qui créent un lien entre les deux univers. Creo2 comble cette lacune.

Des dons en un clic

Cette jeune entreprise sociale a en effet développé plusieurs outils digitaux destinés à faciliter le financement de projets sociaux et écologiques par les entreprises. «Nous avons des solutions instore: nous installons des bornes dans les magasins, sur lesquelles les clients, après avoir fait leurs courses, peuvent choisir le don qui sera soutenu par le commerçant ou la chaîne – financer la plantation d’un arbre, un vaccin en Afrique ou une soupe populaire en Belgique. Nous avons aussi développé une solution pour les événements d’entreprise: les participants reçoivent un jeton qui leur permet, via notre borne, de sélectionner un don et de repartir avec une photo souvenir. Enfin, nous proposons des solutions de campagne d’e-mailing: par exemple, nous offrons, pendant les fêtes de fin d’année, d’envoyer des cartes de vœux par e-mail, grâce auxquelles le destinataire peut cliquer sur l’une des actions soutenues par l’entreprise.»

Plus de 90% des citoyens souhaitent que les entreprises s’investissent davantage dans les causes sociétales
Maxime van Steenberghe, cofondateur de Creo2

Donner du sens

L’aventure Creo2 a démarré en 2014 lorsque Maxime van Steenberghe, Robin Dierckx et Thomas Vanesse ont quitté leurs jobs au sein de grandes entreprises. «Nous avions des difficultés à comprendre le sens de notre travail. De nombreux jeunes se trouvent dans la même situation et se posent des questions sur leur contribution à la société. Les entreprises en sont conscientes et c’est en cela que nous pouvons les aider. Par ailleurs, nous sommes tous trois actifs dans des associations ou des ONG. Sur le terrain, nous voyons les difficultés qu’elles rencontrent pour financer leurs projets.»

En plein essor

La première tablette Creo2 a été installée en magasin début 2016. «Tous les mois, de nouvelles sociétés adoptent nos outils et, chaque année, nous enregistrons une croissance de l’ordre de 100%. En ce début de 2018, la tendance se confirme. Il y a trois ans, le principe d’une entreprise ayant pour vocation de proposer une contribution sociétale paraissait idéaliste et un peu fou. Aujourd’hui, nous constatons une nette évolution: non seulement les consommateurs y accordent davantage d’attention, mais de plus en plus d’entreprises prennent conscience de son importance et recherchent ce type de service.»