Le quartier le plus économe en énergie se trouve à Saint-Nicolas

Saint-Nicolas

Le quartier le plus économe en énergie se trouve à Saint-Nicolas

Saint-Nicolas profite de la rénovation du quartier Élisabeth pour alléger nettement ses émissions de CO2. Des audits énergétiques et des «maîtres en énergie» doivent convaincre les habitants d’en faire le «De Warmste Wijk» (le quartier le plus économe en énergie).

À Saint-Nicolas, 60% des émissions de CO2 proviennent des bâtiments. Avec la signature de la Convention des bourgmestres, la ville s’est engagée à réduire ses émissions de 20% d’ici à 2022. Saint-Nicolas veut même atteindre la neutralité climatique à l’horizon 2050.

Avec le projet «De Warmste Wijk», l’administration et les habitants accomplissent ensemble un pas dans la bonne direction. «La rénovation du quartier Élisabeth, au centre de la ville, doit encourager les habitants à rendre leur maison plus sobre en énergie», explique la coordinatrice du projet, Marieke De Wever.

250 audits énergétiques

La ville veut convaincre 500 ménages du quartier Élisabeth – soit un tiers de sa population – de faire suivre leur consommation d’électricité, de gaz et d’eau: «Au moyen d’un simple scan énergétique, nous démontrons l’impact, sur la facture d’énergie, de petits changements de comportement et d’adaptations minimes dans l’habitation», précise Marieke De Wever.

Les habitants bénéficient d’une formation de «maîtres en énergie» et aident leurs voisins à réaliser des économies
Marieke De Wever, coordinatrice du projet «De Warmste Wijk»

Quelque 250 logements du quartier feront l’objet d’un audit énergétique complet. «Une telle analyse est très utile pour celles et ceux qui ont des projets de rénovation», poursuit Marieke De Wever. «L’enveloppe du bâtiment, les appareils présents et la consommation d’énergie sont passés au crible. Un rapport détaillé, des conseils personnalisés et un suivi intensif doivent aider à poser les bons choix.»

Saint-Nicolas s’est aussi engagé à accompagner 10 ménages qui souhaitent rénover leur habitation afin de la rendre quasi-neutre en énergie (QNE). Actuellement, 9 projets QNE sont en cours au quartier Élisabeth.

Diffusion des connaissances

La communication joue un rôle important dans le projet de rénovation du quartier. Des soirées d’information et des formations sont organisées. Et les habitants du quartier peuvent compter sur le soutien et l’accompagnement des services de la Ville.

«Nous investissons beaucoup dans la diffusion des connaissances et l’information», souligne encore Marieke De Wever. «Nous incitons les habitants à partager leur savoir-faire avec leurs voisins. Certains suivent ainsi une formation de «maîtres en énergie» et aident les autres habitants à réaliser des économies sur leur facture d’énergie.»

5 maîtres en énergie

La 1re grande initiative d’information pour le quartier a eu lieu en avril 2017. Depuis, 15 séances ont été organisées et 5 volontaires ont obtenu le titre de «maîtres en énergie».

À ce jour, 65 ménages ont reçu des informations concrètes afin de réduire leur consommation d’énergie. Et un audit énergétique complet a été exécuté dans 50 logements.

Découvrez les laureats