RenoWatt aide les pouvoirs publics à réduire leur consommation d’énergie

RenoWatt

RenoWatt aide les pouvoirs publics à réduire leur consommation d’énergie

Réduire la consommation énergétique des bâtiments publics implique la réalisation de travaux de rénovation face auxquels les pouvoirs publics manquent souvent de ressources. Renowatt a mis en place une solution qui a abouti à la signature, en 2017, de cinq marchés pour 12 autorités publiques, dont un hôpital. Avec, à la clé, 34% d’économies d’énergie.

L’idée de Renowatt – une première en Europe – est de réunir au sein d’un même marché des «pools» de bâtiments appartenant à plusieurs entités publiques afin qu’ils atteignent une taille suffisante pour signer un contrat de performance énergétique (CPE) avec une société de service énergétique (ESCO). Celle-ci effectue les travaux nécessaires pour garantir la performance énergétique des bâtiments et en assure la maintenance. Renowatt offre aussi aux pouvoirs publics l’accès à une centrale qui se charge du lancement du marché public.

Guichet unique

«Nous aidons les pouvoirs publics à identifier les bâtiments susceptibles d’entrer dans le cadre d’un CPE en fonction de leur taille et de leur consommation», précise Erika Honnay, directrice de Renowatt. Nous examinons ensuite les moyens de financer les travaux, à partir d’un modèle que nous avons élaboré et nous lançons ensuite les marchés publics. La spécificité de Renowatt est de travailler au sein d’une centrale d’achat qui gère toutes les procédures juridiques.»

Ce que la commune achète, c’est la diminution de la consommation énergétique
Erika Honnay, directrice de Renowatt

Réduction de l’empreinte carbone

Cinq marchés CPE ont ainsi été attribués pour le compte de 12 entités publiques de la région liégeoise. «Un marché pour l’hôpital de Huy, deux pour des écoles, un pour des bâtiments administratifs et un pour des bâtiments sportifs, ces derniers rassemblant jusqu’à huit communes. Ce système permet de réaliser des économies d’échelle, tant au niveau des communes que des ESCO. Le CPE est un contrat de service à long terme – entre 10 et 15 ans pour le présent projet. Ce que la commune achète, c’est la diminution de la consommation énergétique.» Ces cinq marchés, les plus importants CPE jamais conclus en Belgique, permettront d’économiser 7.500 tonnes de CO2.

Volet social

Plus de 1.100 emplois seront créés dans le cadre de ce projet. Des clauses éthiques et sociales ont été intégrées aux contrats de rénovation. «Nous avons réuni entre autres les syndicats, le Forem et la Confédération Construction pour réfléchir à l’établissement de clauses dans les cahiers des charges visant à favoriser au maximum la collaboration d’entreprises locales aux travaux. Par ailleurs, les ESCO devront soit faire appel à des entreprises d’économie sociale, soit recourir à la formation. L’objectif est de développer en Wallonie les compétences liées à des métiers en pénurie. Plus de 16.000 heures de formation sont ainsi sorties des marchés. Nous avons aussi veillé à mettre en place des balises pour limiter la sous-traitance.»

Le projet RenoWatt issu du Groupement de Redéploiement Économique de Liège (GRE-Liège) est soutenu par la Commission Européenne et administré par EEEF (European Energy Efficiency Fund). «Notre défi est désormais d’étendre le projet à la Wallonie. Des discussions sont en cours avec le gouvernement wallon.»

Découvrez les laureats