Le spécialiste de l’énergie met la touche finale à un immeuble de bureaux plus durable

Encon

Le spécialiste de l’énergie met la touche finale à un immeuble de bureaux plus durable

Avec la construction de son nouveau siège, le spécialiste de l’énergie Encon réalise l’un des immeubles les plus durables d’Europe. «Il doit devenir une source d’inspiration pour l’ensemble du monde économique», affirme Robin Bruninx, son CEO.

Encon est une entreprise spécialisée dans la conception, le développement et la réalisation de projets de durabilité, d’économies d’énergie et d’énergies renouvelables pour des entreprises industrielles. «Lorsque nous avons dessiné les plans de notre propre siège à Bilzen, il nous est apparu évident qu’il fallait travailler avec les meilleures techniques disponibles», indique son CEO, Robin Bruninx. «Mais nous voulions également adapter notre siège au “nouveau monde du travail”.»

Le projet a été baptisé Infinity. «Ce n’est pas uniquement une démonstration de notre expertise, mais aussi une expérience et un projet inspirants pour d’autres entreprises», affirme Robin Bruninx. Le bureau d’études compte mettre le nouveau bâtiment en service en mai 2018.

Partager l’énergie avec les voisins

Le projet Infinity veut se démarquer par sa sobriété énergétique. «Un éclairage intelligent s’adaptera au biorythme des collaborateurs, et la consommation d’énergie sera suivie et rectifiée en continu», détaille Robin Bruninx. «Le système HVAC (chauffage, ventilation et climatisation) produira une chaleur et un refroidissement très efficaces par géothermie, et les diffusera de manière à garantir un confort optimal en permanence. Et une cuisine à faible consommation d’énergie sera installée dans le restaurant d’entreprise.»

Ce n’est pas uniquement une démonstration de notre expertise, mais aussi une expérience et un projet inspirants pour d’autres entreprises
Robin Bruninx, CEO d’Encon

De l’énergie renouvelable sera produite par une éolienne de 100 mètres de hauteur, qui se trouve déjà sur le site de construction, ainsi que par des panneaux solaires rotatifs, qui suivront la trajectoire du soleil. Dans la mesure où l’électricité verte produite sera stockée dans des batteries pour les moments où le soleil ne brille pas et où il n’y a pas de vent, le bâtiment sera CO2-neutre. À terme, Encon entend partager l’énergie qu’elle produit avec les entreprises environnantes. Cela demande cependant des adaptations au décret Énergie. Des projets de recherche ont déjà été lancés en ce sens.

Infinity obtiendra deux certificats de durabilité. «Nous allons décrocher à la fois le certificat européen BREEAM et son pendant américain LEED. Pour la construction d’un immeuble de PME, c’est une première mondiale.»

La certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) évalue et note la durabilité de projets de construction; elle est principalement utilisée pour des bâtiments en Europe. Le certificat LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) fait de même, mais selon un modèle américain.

Sandwiches et service de repassage

L’immeuble Infinity est entièrement conçu selon le principe du «nouveau monde du travail». «Nous recherchons en permanence des ingénieurs et des collaborateurs techniques», illustre Robin Bruninx. «Ce sont des profils rares et très prisés, par nous comme par d’autres entreprises. Nous avons donc intérêt à nous montrer le plus attrayant possible en tant qu’employeur!»

Dans le nouveau bâtiment d’Encon, les espaces de bureaux (où il sera possible de travailler sans être dérangé) alterneront avec de petits «squares». «Ces derniers serviront surtout de lieu de rencontre pour les collaborateurs: ils pourront y travailler, mais aussi y tenir une discussion informelle. Nous proposons en outre des services destinés à faciliter la vie de nos collaborateurs: une sandwicherie, un car wash, une salle pour des activités sportives et un service de repassage.»

Durable et rentable

Le bâtiment Infinity accueillera enfin un centre de formation avec un auditoire consacré à la durabilité. Encon ambitionne de recevoir la visite, dans les cinq années à venir, de la moitié des entreprises belges présentant une consommation d’énergie significative. Le bureau espère pouvoir les inspirer à suivre l’exemple d’Infinity et à consommer moins d’énergie.

Encon a fait estimer financièrement le projet Infinity. Il en ressort que la valeur immobilière du bâtiment est supérieure à son coût total. Ou comment la durabilité peut également se révéler rentable.

Découvrez les laureats