Mariënstede

Une caisse unique permet aux personnes handicapées de travailler en toute autonomie

En collaboration avec l’établissement d’enseignement spécial De Hoge Kouter, Mariënstede, un centre pour personnes handicapées de Dadizele, a développé une caisse adaptée aux individus souffrant d’un handicap mental grave. Le système est unique au monde.

Les résidents de Mariënstede vendent leurs propres produits (produits laitiers, pain, légumes bio, etc.) dans une petite boutique du centre de la commune. «Nous avons toutefois constaté que seule une poignée de résidents était à même de gérer une caisse traditionnelle. C’est pourquoi nous avons décidé de rechercher une alternative», explique le directeur, Lieven Detavernier.

«Pour faire tourner la boutique, il faut pouvoir lire et écrire, compter, peser des produits… À peine deux personnes dans notre centre en sont capables. Nous sommes dès lors partis en quête d’une caisse que pourraient également utiliser des personnes souffrant d’un handicap plus lourd. Nous avons bien trouvé quelques exemples aux Pays-Bas, mais même ces caisses se sont avérées trop complexes pour notre groupe cible.»

Notre système de caisse offre aux personnes handicapées des opportunités d’emploi dans le circuit ordinaire du travail
Lieven Detavernier, directeur de Mariënstede

Prototype unique

Tout s’est accéléré lorsque l’école courtraisienne d’enseignement secondaire spécial De Hoge Kouter s’est impliquée dans le projet. Un grand nombre de leurs jeunes diplômés souhaitaient travailler dans un commerce, mais eux aussi éprouvaient des difficultés avec les caisses classiques. Avec Summit, un producteur de systèmes de caisse, Mariënstede et De Hoge Kouter ont donc développé une caisse adaptée.

«Notre caisse fonctionne avec un système de reconnaissance du pouce», précise Lieven Detavernier. «Les produits peuvent être scannés, la caisse rend automatiquement la monnaie et il est possible de payer avec Bancontact ou une application de paiement. Tout est prévu pour permettre aux personnes présentant un handicap mental d’utiliser la caisse. Et en cas de problème, le système appelle automatiquement un accompagnateur à l’aide.»

Nouvelles opportunités d’emploi

Cette technologie avancée facilite grandement l’utilisation de la caisse. Le résultat? Désormais, des personnes handicapées sont parfaitement à même de travailler dans le retail, l’horeca, une bibliothèque, etc.

Plusieurs distributeurs ont déjà fait part de leur intérêt pour le projet. «Nous préparons actuellement une tournée de présentation pour faire connaître notre caisse auprès de partenaires potentiels. Ensuite, nous pourrons poursuivre le développement du projet», conclut Lieven Detavernier.

Découvrez les laureats