Le forage de tunnels plus sûr et plus rapide

Smet Group

Le forage de tunnels plus sûr et plus rapide

Smet Group a développé une technique permettant de forer des tunnels destinés à accueillir des services d’utilité publique – conduites de gaz et d’eau… – plus vite, moins cher et avec des nuisances minimes pour l’environnement.

En collaboration avec plusieurs partenaires belges et étrangers (Xplore, NCC Kopenhagen et l’Agence flamande pour l’entreprise), Smet Group a développé une technologie de forage de tunnels, plus rapide et moins coûteuse.

«Nous répondons surtout aux besoins des métropoles en plein essor, qui exigent des solutions durables», explique Wim Smet, CEO de Smet Group. «Pour exploiter le plus d’espace disponible en surface, les villes veulent enterrer les infrastructures au maximum. Pensez à la fibre optique, aux réseaux de chaleur, aux tunnels de maintenance, à la distribution d’énergie et d’eau, etc.»

L’automatisation de notre processus de forage améliore la sécurité de nos chantiers
Wim Smet, CEO de Smet Group

Le CEO est convaincu de l’énorme potentiel de la technologie High Performance Microtunnelling. «Paris est un excellent exemple. En cas de fortes précipitations, la ville lumière doit disposer de bassins de rétention capables de collecter l’eau de pluie excédentaire. Je vois aussi de nombreuses possibilités en Chine, où l’urbanisation est galopante.»

Applicable immédiatement

Le spécialiste du forage de tunnels table sur de grands projets, notamment à Copenhague, à Mannheim et en Corse. La Belgique n’est toutefois pas oubliée. L’entreprise a, par exemple, utilisé cette technique pour creuser 2 tunnels à Anvers, dans le cadre de la liaison Oosterweel. «On y a installé des câbles de fibre optique. Les tunnels sont aussi utilisés pour l’approvisionnement en énergie via des conduites de gaz et des réseaux de chaleur», poursuit Wim Smet.

Plus rapide, moins de nuisances

La technologie de Smet Group est basée sur le «fonçage»: des gaines de tunnel préfabriquées entières sont enfoncées dans le sol. «L’avantage? Nous pouvons travailler à moindre prix et plus rapidement qu’avec des techniques classiques», indique Wim Smet. «De plus, forer plus rapidement permet de réduire les nuisances pour l’environnement. Nous avons ainsi terminé un chantier de tunnel à Uccle en 2 semaines; avec les techniques classiques, il aurait duré 2 à 3 mois.»

Formation avec le VDAB

La technique utilisée par Smet Tunnelling s’avère très sûre, affirme le CEO. «Dans la mesure où le processus de forage est presque entièrement automatisé, nous n’avons guère besoin de personnel dans le tunnel. Cela réduit les risques en matière de sécurité. Avant le forage, nous travaillons en équipe de 5 personnes, 3 expérimentées et 2 nouvellement formées.»

Smet Tunnelling collabore avec le VDAB pour enseigner le forage de tunnels à des chômeurs. «Nous avons déjà recruté 2 nouveaux travailleurs à temps plein. Et il ne fait aucun doute que nous engagerons encore à l’avenir», assure Wim Smet.