Quatre classes en ossature bois viennent agrandir l’école d’Antheit

Le nombre d’enfants scolarisés dans l’entité d’Antheit (Wanze) ne cesse de croître. Il était donc urgent de répondre au manque de places et d’offrir aux élèves et aux enseignants un environnement de travail plus agréable. En effet, les enfants étaient installés dans 4 modules préfabriqués. C’est pourquoi, depuis trois ans, les enfants d’Antheit bénéficient de quatre nouvelles classes construites en ossature bois. Cette technique de construction permet de réduire les délais d’exécution des travaux (pré-montage en atelier de la structure) tout en étant soucieuse de l’environnement.

Orientées plein sud, ces classes sont construites en bois locaux pour assurer au bâtiment une faible empreinte énergétique. Soucieuse d’alléger l’impact des consommations énergétiques sur le budget communal, l’administration de Wanze a signé la Convention des maires. La commune s’engage ainsi à réduire de 20%, d’ici à 2020, les émissions de gaz à effet de serre générées par ses activités propres. L’extension de l’école d’Antheit s’inscrit pleinement dans cette réflexion sur la durabilité.

En installant quatre classes en ossature bois, Wanze remplaçait des modules préfabriqués inadaptés à l’enseignement et ajoutait une plus-value sociale à son projet. L’aménagement de l’espace a en effet été pensé pour que l’extension, en plus d’améliorer l’environnement d’apprentissage des élèves, réponde à la croissance démographique attendue pour ces prochaines années. Parallèlement à ces nouvelles classes, la cour de récréation a été agrandie avec la création d’un préau. Les enfants bénéficient également d’un espace vert et d’une aire de pique-nique.