Tourisme et logement se partagent l’office du tourisme rénové

Voici 16 ans, l’office du tourisme d’Hastière prenait ses quartiers dans un ancien presbytère. Un lieu atypique et emblématique par son architecture, mais qu’il fallait rénover. La société de logement de service public La Dinantaise et la commune d’Hastière ont réalisé conjointement l’ensemble des travaux. La commune s’est chargée du rez-de-chaussée. À l’étage, La Dinantaise a aménagé deux logements dotés d’une entrée séparée, ce qui amène de la mixité sociale.

Grâce à la rénovation débutée en 2009, les performances énergétiques du bâtiment ont été considérablement améliorées. L’isolation intérieure permet d’économiser 7.000 litres de mazout par an et d’éviter d’émettre 24 tonnes de CO2. Avec la production locale de combustible, l’empreinte énergétique du bâtiment est encore réduite. Au-delà du projet de rénovation, l’objectif est également de sensibiliser les citoyens au respect de l’environnement. Cette réflexion doit être menée à tous les niveaux de pouvoir – et même une commune de taille réduite comme Hastière a sa place dans ce processus.

Les travaux de rénovation à présent terminés, l’office du tourisme est pleinement accessible aux personnes à mobilité réduite. Il est aisé de s’y rendre en transport en commun comme à vélo. Un abri est d’ailleurs mis à disposition et il est possible de louer des vélos électriques.

Cette rénovation, prolongée par le réaménagement des abords, participe à la redynamisation du centre d’Hastière. En avril 2016, l’office du tourisme d’Hastière a d’ailleurs reçu le label Smart Cities pour l’ensemble de ces travaux. Une récompense à la hauteur des ambitions de cette petite commune de 6.000 habitants.