Un coup de PUNCH à l’UNamur: pédagogie innovante, active et participative

Depuis octobre 2011, l’Université de Namur applique un plan d’orientation selon plusieurs axes stratégiques. Parmi ces derniers, PUNCH (pour ‘Pédagogie Universitaire Namuroise en CHangement‘) encourage le corps enseignant à se tourner vers une pédagogie différenciée et participative qui place l’apprenant au cœur même du processus d’apprentissage. L’étudiant construira ainsi son savoir à partir de situations de recherche concrètes, de ses expériences, de ses besoins, de ses centres d’intérêt, etc.

Le projet PUNCH poursuit plusieurs objectifs. Pour les professeurs, tenir un cours magistral n’est plus intéressant. La vision de leur propre métier change: certains passent d’un rôle traditionnel où ils partagent leur savoir à un rôle de coach qui propose d’apprendre au travers d’activités. Ils y retrouvent alors tout le sens de leur métier. Il faut favoriser les interactions avec les étudiants en proposant des pédagogies plus efficaces, plus épanouissantes. De plus, les échanges entre professeurs leur permettent de s’inspirer mutuellement et peuvent les amener à élaborer ensemble de nouveaux cours.

Les étudiants, quant à eux, tentent de trouver des réponses aux questions qui les préoccupent. Ils deviennent désormais acteurs de ces solutions grâce aux professeurs qui éveillent leur curiosité, leur inventivité. Ces étudiants voient désormais l’apprentissage comme un lieu de collaboration et d’entraide, où ils peuvent découvrir comment tirer profit des compétences de chacun.