Une zone de police utilise un seul appareil pour toutes ses interventions

De très nombreuses zones de police font déjà appel à des technologies, applications et logiciels innovants. Bureaux mobiles sur ordinateurs portables et tablettes, caméras ANPR pour l’enregistrement automatique des plaques minéralogiques, WhatsApp pour la communication interne, mesures basées sur des GPS pour les accidents de la circulation n’en sont que quelques exemples. Généralement, il s’agit cependant d’applications distinctes. La zone de police Het Houtsche, qui regroupe les communes d’Oostkamp, Beernem et Zedelgem, change la donne avec l’introduction du Toughbook.

Cet ordinateur portable intègre plusieurs technologies. Il permet ainsi à une personne de terrain de recueillir des auditions, d’enregistrer des mesures d’accidents de la route, de prendre des photos, d’envoyer des coordonnées GPS, de communiquer via les médias sociaux et de suivre les enregistrements ANPR. Divers accessoires permettront d’étendre encore ses possibilités. Cette approche réduit sensiblement le nombre d’appareils et entraîne un traitement plus efficace et rapide des interventions.