Vers une augmentation de 5% de la part de la chaleur verte grâce aux réseaux de chaleur

Lorsque des acteurs de pointe du traitement des déchets, de l’énergie et l’administration locale mettent leurs réflexions en commun, tout le monde en profite. Pour preuve, le projet énergétique ECLUSE, dans le port du pays de Waas à Anvers, permet à notre pays d’économiser l’émission de quelque 100.000 tonnes de CO2 par an. Soit autant que la production de 50 éoliennes.

ECLUSE est le fruit de recherches menées par les entreprises de traitement des déchets SLECO et Indaver, qui visent une utilisation énergétiquement plus efficace de la vapeur produite par leurs installations. Cette vapeur est transférée vers un réseau de chaleur construit par un troisième partenaire, le gestionnaire de réseau Infrax. Les entreprises des environs y prélèvent de la vapeur au lieu d’utiliser leurs propres chauffe-eau. La Maatschappij Linkerscheldeoever, qui gère la rive gauche de l’Escaut, fait office de catalyseur dans la création de tous les partenariats liés au projet. Le cinquième acteur du dossier, Fineg, en a contrôlé le financement.

Avec ECLUSE, récent lauréat du Sustainability Award du port d’Anvers, la production de chaleur verte augmente d’emblée de 5% en Flandre. Le projet présente également de nombreux avantages en matière d’emploi et d’économies pour les utilisateurs.